Manuvie CoverMe

Domptez vos risques de cancer

Connaître les habitudes de mode de vie qui ont un retentissement sur le risque de cancer à l'échelle mondiale est important, mais savez-vous quelles habitudes ont véritablement un effet sur votre vie ?

Pour commencer, examinez la liste des facteurs de risque modifiables et réfléchissez à votre mode de vie. N'oubliez pas, il s'agit des facteurs de risque que vous pouvez dompter. Cette liste vous permettra de reconnaître avec satisfaction les décisions bénéfiques que vous avez prises par le passé et celles qui ne sont pas bonnes pour votre santé. Soyez honnête avec vous-même, c'est important.

Pesez-vous plus que vous ne le devriez ? Savez-vous quel est votre indice de masse corporelle ? Fumez-vous une cigarette à l'occasion ? Faites-vous régulièrement de l'exercice ? Savez-vous la différence qu'il y a entre une consommation d'alcool modérée et l'alcoolisme latent ?

Si vous n'êtes pas totalement honnête avec vous-même, votre cas n'est pas unique. D'après un sondage récent auprès de New-Yorkais, seulement 39 % des adultes souffrant d'obésité se sont décrits comme obèses. Si vous n'avez que quelques livres en trop à l'heure actuelle, ils ne représentent peut-être pas un problème. Mais si vous gagnez une ou deux livres tous les ans et que vous vous promettez à chaque fois que vous vous pesez que vous les perdrez au cours de l'été, vous atteindrez une surcharge pondérale qui deviendra éventuellement un gros problème de santé.

Si vous ne fumez qu'une cigarette de temps à autre, vous pensez peut-être que vous ne courez pas les mêmes risques qu'un fumeur endurci. Cependant, même si vous ne fumez « seulement en compagnie » vous devriez vous méfier. Même si vous fumez peu (1 à 4 cigarettes par jour) vous pourriez faire partie des victimes du tabac, car votre risque de mourir du cancer du poumon et d'autres troubles s'accroît.

Mais il y a une différence entre reconnaître que vous pourriez modifier certains aspects de votre mode de vie et effectuer ces modifications. Après tout, pourquoi faire le jour même ce que vous pouvez remettre au lendemain ? Prendre de nouvelles habitudes de mode de vie peut s'avérer très difficile. Vous avez formé ces habitudes au cours des années et il se pourrait que vous ayez de la difficulté à comprendre comment elles influent sur vos risques de contracter un cancer et comment les modifier.

Si ces facteurs de risque et leur retentissement vous déconcertent, parlez à votre médecin.

Et la prochaine fois que votre médecin vous posera des questions sur votre mode de vie - pour savoir si vous fumez ou si vous faites de l'exercice régulièrement - répondez bien franchement. Vous pouvez ressentir de l'embarras à l'idée d'admettre que vous avez des habitudes qui ne sont pas toujours très bonnes pour votre santé, mais votre médecin est soucieux de vous aider et non pas de vous juger. Quand il s'agit d'obtenir de l'aide pour effectuer les modifications qui s'imposent pour réduire votre risque de cancer, votre médecin est une ressource précieuse - mais il ne peut vous aider que si vous lui expliquez les aspects que vous aimeriez changer. La politique de l'autruche n'a aucun effet bénéfique sur la santé.